Archive tag pour : Taché

Commémoration 150 ans : une réussite!

03
Août 2015
3 août 2015

Le LHN de la Maison sir Étienne-Paschal-Taché commémorait cette année les 150 ans du décès de sir Taché. Une programmation d’activités spéciales avaient lieu au cours de la fin de semaine dernière afin de commémorer le souvenir de ce grand Magnymontois.

Les rites funéraires

Au cours des derniers jours, la demeure avait revêtu le décor funèbre de mise en de telles circonstances. Les visiteurs étaient ainsi invités à se plonger dans l’ambiance des demeures en deuil et à en apprendre davantage sur les rites funéraires de la fin du 19e siècle. Étienne-Paschal Taché étant décédé le 30 juillet 1865, le décor fut installé la journée de son décès et conservé jusqu’à dimanche dernier, jour des funérailles.

Éloge funèbre

Les samedi 1er et dimanche 2 août derniers, les visiteurs et les citoyens étaient invités à revivre l’éloge funèbre tel qu’il fut prononcé par le Grand Vicaire Cazeau, en 1865, en l’église Saint-Thomas. Lors de son homélie, le Grand vicaire, personnifié par Monsieur Jean-Noël Laprise, prononce un vibrant hommage à son ami Étienne-Paschal Taché. Il y rappelle bien sûr les nombreuses qualités de l’homme, mais également les abnégations et les sacrifices qui ont ponctués sa route. Monsieur Jocelyn Landry, narrateur de la cérémonie commémorative, appuyait le discours du Grand vicaire par des explications historiques. La cérémonie était  ponctuée de chants chorals anciens interprétés par le cœur de l’École internationale de musique de Montmagny. Près de 200 personnes étaient présentes lors des deux représentations.

À la fin de la cérémonie commémorative, les spectateurs étaient conviés à une visite nocturne de la demeure historique, lors de laquelle les proches du défunt, personnifiés pour l’occasion par des comédiens amateurs, révélaient des détails intimes.

Messe au cimetière

Au cours de la traditionnelle messe en plein air, le dimanche 2 août en matinée, une brève cérémonie a eu lieu sur le site de l’imposant monument funéraire d’Étienne-Paschal Taché, au cimetière Saint-Odilon. Il est important de rappeler ici que les dates coïncidaient de bien belle façon permettant de commémorer, jour pour jour, les funérailles de ce grand Magnymontois.

Nouvelle exposition temporaire

L’arrière-petite-fille et l’arrière-arrière-petite-fille, Paule Boisvert IAF et Claude Chalifour, ont voulu rendre hommage à leur ancêtre par les arts. Intitulé «Passion à travers les siècles», l’exposition présente jusqu’au 18 octobre, une trentaine tableaux figuratifs. C’est d’ailleurs au cours des activités commémoratives que l’exposition fut inaugurée en compagnie des descendants de la famille Taché.

Sincères remerciements

Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant contribué, de près ou de loin, au succès de cet événement unique! Messieurs Jocelyn Landry et Jean-Noël Laprise pour l’éloge funèbre. Messieurs Gabriel Normand, Jean-François Rivest, Dominic Rivest, Jean-François Rancourt, Denis Boulanger, Yves Maurais et Joshua Ménard-Suarez de l’ensemble vocal masculin de l‘École Internationale de Musique de Montmagny. Madame Carole Gendron et Messieurs Félix Bhérer-Magnan et Guillaume D’Amours, comédiens lors de la visite nocturne. Rémi Biron et Véronic Marticotte pour la technique. Merci à la Fabrique Saint-Thomas et Monsieur Roger Marier. Merci à la Société d’histoire de Montmagny et à Monsieur Steve Coulombe de la Corporation du cimetière.

Merci pour votre participation aux différentes activités de commémoration! Rendez vous sur notre page Facebook pour des photos! 🙂

{Mots d’autrefois} sur l’humilité

Voici le dernier billet vous rapportant les paroles d’Étienne-Paschal Taché.

Il n’est pas nécessaire que je sois premier ministre, que
j’aie ma part des gloires de ce monde, mais il est
nécessaire que je sois bon chrétien et honnête homme.

Paroles prononcées par Étienne-Paschal Taché
peu de temps avant son décès, le 31 juillet 1865

{Mots d’autrefois} poème pour Lady Belleau

Au cours de l’année 1863, Étienne-Paschal Taché emploie un peu de son temps à la poésie.  Lady Belleau, épouse de l’homme politique Narcisse-Fortunat Belleau (1808-1894), fait la collection de poèmes écrits par des hommes politiques et demande à Taché de lui en composer un.  Comme l’explique Yves Hébert dans la biographie sur Taché, «nous ignorons dans quel contexte il a été créé et remis à la dame» (p.246).

Quarante quatre printemps ont tous fui dans l’abîme
Depuis que je vous vis pour la première fois
Folâtre jeune enfant avecque votre intime
Dont le nom me rappelle mon ange d’autrefois
Ayant grandi plus tard en beauté et en sagesse
Vous allâtes habiter l’intéressant manoir
«Des grâces le palais» des amis l’allégresse*
Si beau si pittoresque sur le gai promontoire
Quel souvenir hélas! faut-il que je vous donne
Des années écoulées quand j’arrive à l’automne?
Un portrait, triste image de l’homme de mon printemps
Mais c’est mélancolique comme la faux du temps.

22 avril 1863
*Le soulignement apparaît sur le manuscrit.
HÉBERT, Yves. Étienne-Paschal Taché: le militaire, le médecin et l’homme politique.
Les Éditions GID, Québec, p.246-247.

{Mots d’autrefois} sur la vieillesse

 Nous blâmons aujourd’hui chez les jeunes gens les choses
dont nous nous sommes rendus coupables envers nos
devanciers. L’âge amène invariablement des instincts
conservateurs etc. c’est ce [qui] fait sans doute que la
vieillesse devient moins chagrine.

Étienne-Paschal Taché
le 8 décembre 1856

{Mots d’autrefois} sur l’honneur

 … l’honneur avant tout: et une réputation sans tache,
c’est ce qu’il m’importe, avant la fortune, de léguer à mes
enfants: car la fortune acquise aux dépens du droit et de
la justice ne profite jamais à ceux à qui elle échoit.

Étienne-Paschal Taché
le 25 août 1851

{Mots d’autrefois} sur la nation

Un peu plus de justice égale, non dans les mots
mais dans les actes; et je réponds que si jamais
ce pays cesse un jour d’être britannique,
le dernier coup de canon tiré
pour le maintien de la puissance anglaise
le sera par un brave Canadien.

Étienne-Paschal Taché, le 20 mars 1841.

{Mots d’autrefois} sur les patriotes

Que le peuple de cette province, ne peut considérer les résolutions des ministres et du parlement et les prétendues lois dont elles seront la base, que comme une rupture du contrat social qui existe entre la mère-patrie et ce pays, en le privant de toute garantie de liberté et de bon gouvernement, le remplaçant par celui de la force, sous le prétexte tyrannique d’une nécessité dont on n’était pas juge; et qu’un pareil ordre de choses ne peut durer qu’autant de temps qu’un peuple qu’on veut courber ne peut le renverser.

Motion d’Étienne-Paschal Taché
lors de l’assemblée des Patriotes de Saint-Thomas, le 26 juin 1837.
(Le Canadien, le 3 juillet 1837)

{Mots d’autrefois} sur la sensibilité

Étienne-Paschal Taché sur la sensibilité…

… le soulagement d’un seul être sensible est beaucoup plus utile à l’humanité que les plus beaux raisonnements et les phrases les mieux tournées.

Étienne-Paschal Taché
Saint-Thomas, le 20 mai 1826

{Mots d’autrefois} sur l’histoire

Les mots témoignent du passé…  La famille Taché nous a laissé plusieurs écrits qui, aujourd’hui, nous permettent de mieux saisir qui elle était et de dresser un portrait de la société de son époque.  Laissons d’abord la parole à Étienne-Paschal Taché.

Taché sur l’histoire…

L’histoire c’est quelque chose de sacré; l’histoire c’est la fille du ciel, qui n’admet pas l’ombre même d’un relief pour l’ornement d’un fait. 

Étienne-Paschal Taché
Montmagny, le 29 mai 1863.

© 2018 Ville de Montmagny

Propulsé par numérique.ca